En 2016, près de 3 millions de français ne seraient pas inscrits sur les listes électorales ou alors le seraient mal (c'est à dire que la commune de vote est différente de la commune de domicile). Plus particulièrement chez les jeunes, 15% des 18-24 ans seraient touchés par le premier phénomène et 17% par le second. Tu es peut-être une de ces personnes